Sélectionner une page

J’ai envoyé un mail à un donateur potentiel au plus près de mon domicile mais je n’ai eu aucune nouvelle de sa part. Je redémarre avec le peu qu’il me restait dans le bac à compost de mon jardin en attendant d’aller explorer des tas de fumier ou de faire appel à d’autres donateurs.
Je reste convaincu par la démarche (surtout quand on voit les tarifs à l’achat qui se situent aux alentours de 100 € le kilo) et près à contribuer le moment venu.

Pin It on Pinterest

Shares
Share This