Bien démarrer son lombricomposteur

Les premières semaines de votre lombricomposteur sont capitales pour son bon fonctionnement.

On démarre généralement avec 250 g de vers minimum (ce qui correspond à au moins 500 vers).
Avec moins de vers mais il faudra plus de temps pour que leur nombre soit suffisant.
En prenant des vers dans un lombricomposteur, on prélève aussi une partie de l’écosystème dont des œufs, ce qui fera augmenter la population de vers plus rapidement.

Les vers mangent en moyenne la moitié de leur poids chaque jour mais ils ne mangent pas les déchets fraichement ajoutés qui doivent préalablement être pré-décomposés par les bactéries et microorganismes contenus dans le milieu.
Au démarrage, il faudra alors laisser le temps à ces microorganismes de se reproduire avant d’ajouter des déchets en petite quantité.

La mise en place :

Avant d’incorporer les vers, il faut préparer une litière qui sera leur milieu de vie (ainsi qu’aux bactéries et autres micro-organismes).
La litière peut être composée de fibre de coco préalablement humidifiée, de papier, de carton ou des boîtes à œufs découpés en petits morceaux, de filtres à café avec le marc, ou tous ces ingrédients réunis.
La litière doit être humide sans dégouliner (comme une éponge préalablement pressée).

Pour éviter que les vers passent dans le bac collecteur de jus (leur premier réflexe sera de visiter leur nouveau logement), vous pouvez placer une feuille de carton dans le fond du plateau. Il laissera passer le jus et sera décomposé en quelques semaines.

Pour éviter l’assèchement de la litière il faut placer un matelas d’humidité au dessus. Ce matelas devra toujours être placé au dessus des déchets. (pour des détails sur le matelas : forum de Vers la Terre).

Après 2 semaines, vous pouvez commencer à incorporer des déchets coupés finement en petites quantités. Une trop grande quantité de déchets par rapport à la quantité de vers leur serait néfaste. Ces déchets ne seraient pas décomposés correctement et ils fermenteraient ce qui ferait fuir les vers et dégagerait une odeur nauséabonde.
Vous pourrez augmenter la quantité de déchets au fur et à mesure lorsque les vers se seront bien reproduits.

Vous atteindrez la vitesse de croisière de votre lombricomposteur en quelques mois. Durant ce délai il faut ajouter progressivement les déchets pour permettre à la population de vers de s’adapter à votre production d’épluchures.
Comptez 3 à 4 mois avant que votre lombricomposteur puissent accepter la totalité de vos déchets.
Durant cette phase de démarrage, soyez très patients et soyez très progressifs dans l’ajout de déchets frais.

Vous pourrez ensuite devenir vous aussi donateur de vers et de bons conseils grâce à Plus2vers.

 

 

vermicompostage; vermicomposteur;  lombricompost; vers de compost; vermicompost; lombricompostage; lombricomposteur; eseinia; Eisenia; foetida; andrei

Une réflexion sur “Bien démarrer son lombricomposteur” Plural: 44 les pensées de “Bien démarrer son lombricomposteur

  1. Bonjour,
    Pour le lombricomposteur avec des boites en polystyrène, pour commencer il faut donc juste mettre le bac qui récupère le thé avec un bac au dessus percé de petits trous et mettre sa litière dedans ou bien il faut mettre un 3ème bac au dessus avec les 6 ronds découpés et le grillage et c’est seulement sur ce bac que l’on met la litière?
    Cordialement

    1. Ok, je comprend mieux votre interrogation, je connais ce système de fabrication qui n’est pas des plus logique/simple mais fonctionne :
      Pour ce modèle, vous devez placer d’abord le bac qui récupère le jus (n’oubliez pas le sac poubelle pour le rendre étanche), le bac avec les petits trous (qui servira à récupérer le lombricompost qui tombera : ce sera votre bac de récolte) puis le bac avec les gros trous et grillage (votre bac de travail des vers) dans lequel vous mettrez d’abord des feuilles de papier journal (pour couvrir tous les trous pour éviter que les vers ne passent directement dans le bac du dessous) puis une litière (https://plus2vers.fr/espace-ressources/conseils-tres-utiles/demarrage/) et les vers avec qques déchets frais puis un tapis d’humidité (des feuilles de journal peuvent suffire).

      Vous n’aurez qu’à mettre les déchets dans le 3ème bac …

    1. Bonjour,
      Vous pouvez mettre sans problème les épluchures de pomme de terre dans votre lombricomposteur.
      Sachez toutefois qu’elles sont plus longues à se décomposer, donc il se peut que vous les retrouviez en partie dans le lombricompost lors de la récolte, ce qui n’est pas gênant.
      Cordialement,

  2. Bonjour,
    J’ai commencé un lombricomposte (un city worms) depuis quelques mois grâce à votre site et les vers d’un donateur (que je remercie encore) et tout allait très bien les premiers mois (très bonne odeur d’humus).
    Et puis depuis quelques temps, mon lombricomposte a commencé à sentir mauvais, à “moisir”.
    J’ai cherché la cause et j’ai réalisé qu’une bonne partie du terreau passait dans le bac à récupération du jus.
    Est-ce qu’il faut que je remette régulièrement un carton ou un tissu en coton (ou autre) au fond du bac ou comment est-ce que je peux éviter cela ?
    Merci d’avance pour votre aide,
    Cordialement,
    Sylviane

    1. Bonjour,
      Si le compost passe par les trous, c’est qu’il est trop humide.
      Je vous conseille de rajouter plus de carton qui absorbera l’humidité en excès. Plus vous rajouterez de carton, moins vous produirai de jus, ce qui est bon signe en fait.
      N’hésitez pas à avoir la main lourde.
      Lorsque le compost est trop humide, il est moins aéré ce qui est responsable de mauvaises odeur entre-autre.
      Donc, du carton, du carton et du carton sans oublier les coquilles d’œufs broyées !

  3. Bonjour,
    Cela fait plusieurs mois que nous avons un lombricomposteur et nous en sommes plutôt contents.
    Je vous contacte aujourd’hui car nous déménageons et sommes hébergés dans un tout petit logement en attendant que notre nouvel appartement soit disponible, ce qui ne nous permet pas de garder notre lombricomposteur tel quel… nous devons donc le vider. Auriez-vous des conseils pour cette étape ? Connaissez-vous des endroits à Paris où nous pourrions vider le contenu, y compris les vers, ce qui nous permettrait de ne pas tout jeter ?
    Merci beaucoup d’avance pour votre aide,
    Léa

    1. Bonjour,
      Le mieux serait de le vider dans un composteur collectif : il y en a installés dans les parcs et jardins de Paris, il y en a sûrement un à côté de chez vous.
      Sinon, dans un jardin.

  4. Bonjour,
    Je viens de démarrer le lombricompostage avec un city worms il y a 2 semaines maintenant.
    Dans mon bac de récupération de thé de compost il y a énormément de collemboles tout blancs (1 à 2mm) mais également de petites bêtes beiges d’environ 1 cm de long avec 6 ou 8 pattes et une tête marron, vous savez ce que c’est et si ces bestioles font partie de la faune “classique” d’un lombricomposteur ?
    Dois-je m’inquiéter de la présence de ces bêtes dans le bac de récupération de thé de compost ?

    1. Bonjour,

      Je ne peux pas identifier les bêtes dont vous parlez sans photos…
      N’hésitez pas à aller voir sur le forum, ils ont déjà sûrement été identifiés, et on vous indiquera si ils sont normaux ou pas dans un LC.

      Cordialement,

  5. Bonjour à tous,
    J’ai démarré mon lombricomposteur il y a environ 1 mois. Il s’agit d’un lombricomposteur que j’ai fabriqué avec des cagettes dont j’ai bouché les trous. J’ai placé un sac en papier au fond du premier bac. J’y ai mis du compost et des vers (eisenia) achetés dans un magasin de pêche.
    Seulement voila, mes vers font beaucoup de crottes mais, contrairement à tout ceux que j’ai vu sur internet, mon lombricompost est plutôt sec. De plus, je n’ai pas une goutte de thé de vers. Pourtant j’apporte des “déchets verts” (épluchures, morceaux de fruits…) et j’ai mis un carton humide au dessus pour conserver l’humidité dans le lombricomposteur.

    Avez vous des solutions pour résoudre ce problème?

    Cordialement

    1. Bonjour Béré,

      Selon le type de lombricomposteur, la gestion de l’humidité peut être différente.
      Votre modèle est sûrement très bien aéré (très bon point), ce qui favorise “l’assèchement”.
      Le thé de ver apparaît lorsque le milieu devient assez humide.
      Je conseille (comme pas mal d’utilisateurs expérimentés) d’ajouter pas mal de carton afin d’absorber un maximum l’humidité, jusqu’à ne plus produire de thé de vers, ce qui n’est pas gênant du tout. Si vous avez absolument besoin d’engrais liquide, diluez une petite boulette de lombricompost dans de l’eau et le tour est joué !

      Avez-vous assez de vers ? Car en achetant des vers dans les magasins de pêche, la quantité est très limité.
      N’hésitez pas à faire des demandes de vers pour en rajouter.
      Soyez patiente, car la phase de démarrage prend du temps. Ne nourrissez pas trop les vers , ajoutez du carton et des coquilles d’oeufs broyées finement.

      Bon courage !

  6. Bonjour j’ai commencer mon lombricompost depuis un moi et j’ai remarquer qu’une grande partie des vers étais regrouper au fond du bac entre le carton et chiffon que j’ai mis avant le bac de récupération du thé , les vers ne travail pas beaucoup et d’autre son actif dans le bac.
    Je ralentit de nouriture le temps que tous sois consommer ?
    J’ai un lombricompost fabriqué moi même en plastiquede 40sur30 et hauteur de 25cm p

    1. Bonjour,
      Si vous avez commencé il y a un mois, soyez patient pour l’ajout de nourriture.
      Le lombricomposteur mettra 3 à 4 mois pour bien démarrer. Avant ce délai, il ne faut pas apporter trop de nourriture, au risque de provoquer fermentation, acidification, … ce qui repousse les vers…
      Ralentissez donc vos apports de déchets. en effet attendre que 1 semaine entre chaque apport c’est bien au début. vous pourrez accélérer doucement ensuite.

  7. bonjour,

    nous avons un lombricomposteur depuis 18 mois et tout va bien !!!
    Mais nous déménageons bientôt à 500km. Comment faire ?
    Donner tous nos vers (en 1 fois ? en plusieurs dons ?) puis en retrouver dans notre nouvelle ville ?
    Ou les déménager ?

    Merci

    1. Bonjour,
      Si vous décidez de donner vos vers, vous pouvez le faire en 2 ou 3 fois, ce sera largement suffisant pour ceux qui le recevront.
      Toutefois, vous pouvez déménager le lombricomposteur avec ses habitant, mais il faut prendre quelques précautions :
      S’assurer qu’il n’y aura pas de jus qui pourrait déborder pendant le voyage : bien vider le bac à jus, ajouter pas mal de carton à tous les étages afin d’assécher le lombricomposte.
      Bien fermer le lombricomposteur pour éviter la fuite des vers (le transport va provoquer des vibrations que les vers n’aiment pas trop, ils auront tendance à vouloir sortir du LC) : pourquoi pas fermer au ruban adhésif ?
      Bien caler le LC pour le transport : il faut évidemment éviter qu’il ne se renverse.
      Je l’ai déjà fait, et j’avais en plus enfermé tout le LC dans un grand sac poubelle pour éviter les mauvaises surprises.

  8. J’ai reçu aujourd’hui des vers d’un donateur avec une partie de son compost déjà bien décomposé, dois-je mettre ce compost dans le deuxième bac et prélever les vers pour les mettre dans le premier bac en suivant la notice telle qu’indiquée?
    J’ai peur de mal commencer.

    Merci de votre réponse

    1. Bonjour,

      Vous devez mettre les vers et le compost récupéré dans le premier bac (celui du bas, juste au dessus du bac de récupération des jus).
      Les autres bacs ne sont pas utiles pour l’instant. Vous ajouterai un bac par dessus lorsque vous aurez rempli le premier bac. Vous mettrai ainsi les nouveaux déchets dans le bac du dessus et les vers migreront tout seuls vers le haut.
      Lorsque le bac du dessous (le plus ancien) sera présent depuis plus de 4 mois, le lombricompost contenu dans celui-ci sera prêt à être récolté, et vous aurai ainsi un nouveau bac disponible pour la rotation.

  9. Moi j’ai un problème qui me donne envie d’abandonner : mon lombricompost est en place depuis moins d’une semaine et les vers s’échappent j’en retrouve tous les jours par terre tout secs…

    1. Bonjour,

      Savez-vous de quelle espèce de vers il s’agit ?
      Une espèce (dendrobaena veneta) est réputée plus “fuyeuse” que les eisenia. Les “dendro” sont plus gros que es eisenia pour les reconnaitre.
      Les fuites de vers arrivent en général lors du démarage, cela devrait s’arrêter par la suite, sauf aliments vermifuges introduits…

      Il faut aussi savoir que les vers n’aiment pas les vibration (proximité de machine à laver par exemple), ce qui peut aussi expliquer les fuites.

    2. Lors de la phase d’adaptation, il est possible qu’il y ait quelques fuites de vers, ne soyez donc pas inquiet si cela vous arrive :
      – soit dans le bac récupérateur du liquide : vous pouvez les remettre dans le bac de travail, ou les laisser, ils remonteront tout seul. Sauf s’il y en a vraiment beaucoup, il vaut mieux les remettre dans le bac de travail.
      – soit en-dehors du lombricomposteur (oui, on ne comprend pas toujours par où ils sortent… Le lombricompostage est parfois un peu mystérieux!), retrouvés le matin, par terre séchés ou mourant s’ils viennent juste de se retrouvés dehors. Parfois ils réussissent également à trouver un endroit humide, comme par exemple une serpillière. Comme ils n’aiment pas la lumière, ils profitent de la nuit pour « fuguer ». Si le premier matin vous retrouvez quelques fuyard par terre, vous pouvez donc prévoir une serpillière humide, en prévision d’autres fuyards les nuits suivantes, si vous ne voulez pas les retrouvés séchés par terre.
      Lorsque je parle de fuite, cela va de 1 ou 2 vers, à une dizaine.
      Dans le pire des cas de « fugue d’adaptation au milieu » : plusieurs dizaines, dans le bac récupérateur du liquide les 2 premiers jours, mais cela doit se tasser ensuite.
      Si cela persiste c’est que c’est plutôt une fuite dût au milieu car les conditions n’y sont pas bonnes pour y vivre : températures extrêmes, manque d’aération, fermentation, acidité, trop ou pas assez humide .
      Toutes les infos sur lombricompostage.net

  10. Bonjour
    Je suis une novice en lombricompostage mais apres avoir eu un compost un “tournait” depuis le mois de septembre, mes vers sont tous morts en moins d’une semaine.
    Mon compost était très humide, voire mouillé.
    Est-ce cela qui les a tués?
    Ils sont tous descendus dans le bac de récupération. Là, il y a une surface en hauteur à l’abri du thé de vers sur laquelle il y avait d’habitude beaucoup de vers qui se prélassaient. Mais cette fois, ils se sont tous noyés au fond du jus…
    Merci pour votre réponse.

    1. Bonjour,
      La trop forte humidité engendre parfois rapidement des problèmes : mauvaise aération, fermentation, acidification, …
      Il faut absolument lutter contre cette trop forte humidité en ajoutant du carton brun (qui absorbe très bien en plus d’apporter du carbone).
      N’oubliez pas non plus d’ajouter des coquilles d’oeufs broyées qui permettent de contre l’acidification.

      Si comme vous dites, ils avaient l’habitude de se “prélasser” dans le bac de récupération du jus, c’est qu’en fait, ils fuyaient le compost qui ne leur était plus confortable.

      Solutions lorsque les vers “fuient” le compost : aérer, ajouter du carton et de la poudre de coquille d’oeufs.

      1. Bonjour
        Merci pour vos explications.
        Il ne me reste plus qu’à m’y remettre…
        Pouvez-vous aussi me dire comment “gérer” une absence de 3 semaines pour les vacances?
        Merci

        1. Pour les absences prolongées, veillez à apporter suffisamment de carton avant votre départ pour absorber toute l’humidité que vos déchets frais vont encore relâcher.
          Ensuite, c’est au retour qu’il faut être patient en apportant les déchets frais doucement pour laisser le temps au milieu de se rééquilibrer par rapport à la quantité de déchets apportés (un peu comme au démarrage) : ne pas mettre trop de déchets d’un seul coup !

  11. Bonjour je connais une champignoniere avec un tas de compost ouvert a tous (j y vais souvent chercher des vers pour la peche) .
    Je me demandais si je pouvais mettre du compost provenant de ce tas avec les vers qu il contient pour démarrer mon lombricompost

    1. Bonjour,

      Les vers des tas de compost, sont les même que ceux utilisés en lombricompostage. Donc vous pouvez prélever des vers sans problème dans les tas de compost.
      Il faut veiller à ne pas prélever des insectes qui n’ont rien à faire dans un lombricomposteur : mille-pattes, cloportes, …
      Prélever un peu de compost est une bonne idée mais attention à ne pas introduire des espèces mal-venues dans un LC.

      Cordialement,

  12. Bonjour,
    Tt d abord, merci pr le site!
    J aimerai lance mon lombricomposteur maintenant fin fevrier, Est ce que cela pose soucis? Je voulais peut etre le mettre sur mon balcon ou sinon a l interieur, mais j avais auparavant eut des soucis de moucherons. Qu Est ce que vous en pensez?
    Merci d avance

    1. Bonjour,
      Pour le démarrage, je vous conseille de le laisser à l’intérieur pour éviter les fluctuations de température et les températures trop froide.
      Le lombricomposteur démarrera plus rapidement à l’intérieur (au alentour de 20 °).
      Pour éviter l’apparition de moucherons, il y a plusieurs règles à suivre :
      – Stockez (si vous le faites avant de les mettre dans le LC) les déchets dans une boîte fermée : ceci évite que des moucherons viennent pondre sur ces déchets avant de les mettre dans le LC.
      – Evitez la trop forte humidité à l’intérieur du LC en ajoutant du carton qui absorbera l’humidité (il n’y a jamais trop de carton)
      – Toujours enfouir les déchets frais sous la litière
      – Mettre régulièrement des coquilles d’oeufs broyées pour éviter que le milieu devienne acide.

      Bon courage !

  13. Bonjour,
    j’ai un lombricomposteur depuis 10 jours, cependant je crois que je suis très loin des 500 vers conseillés (le donneur avait une population assez réduite et n’a pas m’en donné qu’une 30aine). Je leur ai fait une litière et j’ai commencé à mettre quelques épluchures fines. Cependant ils n’ont rien mangé. Est-ce normal? Devrais-je ajouter des vers?
    Merci d’avance,
    Léonie

  14. J’ai recommencé un nouveau compost il y a 6 mois.
    Je n’ai pas de vers mais pas mal de mouchettes.
    Dois-je le vider si je reçois de vermicompost?

    1. Bonjour,
      S’agit-il d’un compost en bac pour le jardin ou d’un lombricomposteur ?
      Si c’est un compost en bac, les mouches sont normales, et les vers arriveront quand les conditions leur plairont.

        1. merci de votre réponse.
          Je prépare un sac en papier avec du marc de café et j’attends de pouvoir y mettre de vers et le mettre dans mon composteur.

    2. Bonjour,

      en fait pour les mouches et moucherons, je vais essayer des plantes carnivores.
      Pour l’extérieur, des Sarracenia, et en intérieur des Drosera capensis (celles qui gluent sur les gouttelettes tout le long de la feuille, plus efficaces).

      Et hop plus de moucherons…

      J’ai éradiqué un nid à moucherons grâce à 3 drosera il y a qqes années.
      Un lombricompost à l’intérieur, en fait une plante que j’ai planté dans de la terre de forêt et par chance avec des oeufs.
      Du coup je l’ai alimenté des années, jusqu’à ce que je déménage et relache la plante et les habitants du pot en pleine nature.

      Je me remet au lombricompost, et déjà en préventif, je vais m’équiper pour qu’à leur apparition, les moucherons aient un accueil comme il se doit.

  15. Bonjour,

    Merci pour tous ces conseils! Je vais démarrer mon lombricomposteur ce weekend (fabrication + aménagement des nouveaux locataires, venant du composteur classique d’une amie).

    Je vais suivre les instructions et je vous tiendrai au courant de l’évolution de mon compost.

  16. Bonjour,
    J ai commencé mon lombricompostage il y a une semaine.
    Apres une semaine j ai remis des legumes avec notamment de la puree se patate douce mais sans aucune matiere grasse.
    Apres une journee, ce soir j ai retrouve bcp de vers sur lee parois du lombricomposteur. Est ce normal? (les vers viennent d un donneur est me semble bien)

    1. Bonjour,

      Une semaine c’est assez court pour commencer à donner à manger aux vers. Je conseille d’attendre au moins une quinzaine de jours avant de leur apporter toute forme de nourriture, pour leur laisser le temps de bien s’acclimater à leur nouveau milieu.
      Ensuite, il faut être attentif à leur apporter de la nourriture très progressivement (un tout petit peu au début, puis un peu plus quelques jours plus tard) pour leur laisser le temps de se multiplier, sinon, vous risquez de mettre trop de nourriture par rapport au nombre de vers.
      Je vous conseillerai également d’éviter la purée de légume au début, car trop compacte.

      Ensuite, il peut s’agir d’un autre problème.
      Dans tous les cas, n’hésitez pas à ajouter du carton car cela permet de corriger de nombreuses erreurs.

      Bon courage pour votre démarrage.

    1. Bonjour,

      Les vers d’un composteur de jardin sont des vers de compost, comme dans un lombricomposteur.
      Vous pouvez donc prélever ces vers pour démarrer un lombricomposteur sans problème.
      Vous pouvez alors devenir donatrice sur le site !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *