Bien démarrer son lombricomposteur

Les premières semaines de votre lombricomposteur sont capitales pour son bon fonctionnement.

On démarre généralement avec 250 g de vers minimum (ce qui correspond à au moins 500 vers).
Avec moins de vers mais il faudra plus de temps pour que leur nombre soit suffisant.
En prenant des vers dans un lombricomposteur, on prélève aussi une partie de l’écosystème dont des œufs, ce qui fera augmenter la population de vers plus rapidement.

Les vers mangent en moyenne la moitié de leur poids chaque jour mais ils ne mangent pas les déchets fraichement ajoutés qui doivent préalablement être pré-décomposés par les bactéries et microorganismes contenus dans le milieu.
Au démarrage, il faudra alors laisser le temps à ces microorganismes de se reproduire avant d’ajouter des déchets en petite quantité.

La mise en place :

Avant d’incorporer les vers, il faut préparer une litière qui sera leur milieu de vie (ainsi qu’aux bactéries et autres micro-organismes).
La litière peut être composée de fibre de coco préalablement humidifiée, de papier, de carton ou des boîtes à œufs découpés en petits morceaux, de filtres à café avec le marc, ou tous ces ingrédients réunis.
La litière doit être humide sans dégouliner (comme une éponge préalablement pressée).

Pour éviter que les vers passent dans le bac collecteur de jus (leur premier réflexe sera de visiter leur nouveau logement), vous pouvez placer une feuille de carton dans le fond du plateau. Il laissera passer le jus et sera décomposé en quelques semaines.

Pour éviter l’assèchement de la litière il faut placer un matelas d’humidité au dessus. Ce matelas devra toujours être placé au dessus des déchets. (pour des détails sur le matelas : forum de Vers la Terre).

Après 2 semaines, vous pouvez commencer à incorporer des déchets coupés finement en petites quantités. Une trop grande quantité de déchets par rapport à la quantité de vers leur serait néfaste. Ces déchets ne seraient pas décomposés correctement et ils fermenteraient ce qui ferait fuir les vers et dégagerait une odeur nauséabonde.
Vous pourrez augmenter la quantité de déchets au fur et à mesure lorsque les vers se seront bien reproduits.

Vous atteindrez la vitesse de croisière de votre lombricomposteur en quelques mois. Durant ce délai il faut ajouter progressivement les déchets pour permettre à la population de vers de s’adapter à votre production d’épluchures.
Comptez 3 à 4 mois avant que votre lombricomposteur puissent accepter la totalité de vos déchets.
Durant cette phase de démarrage, soyez très patients et soyez très progressifs dans l’ajout de déchets frais.

Vous pourrez ensuite devenir vous aussi donateur de vers et de bons conseils grâce à Plus2vers.

 

 

vermicompostage; vermicomposteur;  lombricompost; vers de compost; vermicompost; lombricompostage; lombricomposteur; eseinia; Eisenia; foetida; andrei