Prélever ou capturer des vers

Prélever des vers dans un lombricomposteur :

Pour faire un don de vers il faudra évidemment prélever des vers dans votre lombricomposteur.

Vous pouvez en prélever une bonne quantité, mais il faudra ensuite laisser le temps aux vers de se reproduire pour refaire leur population, avant de pouvoir ne prélever à nouveau (2 mois semble suffir).

A la main :

Il suffit d’aller à la pêche aux vers directement à la main dans les différents bacs du lombricomposteur.
En retournant doucement des parties du compost, on a le temps de piocher des vers directement avec les doigts. Avec l’habitude, on devient de plus en plus efficace.

Cette méthode est ma préférée car on a le temps d’observer.

Méthode "lumineuse :

Les vers craignent la lumière. On peut donc utiliser cette caractéristique pour les séparer du compost.
Il faut d’abord placer l’un des bacs de votre lombricomposteur sur une bâche ou une feuille de journal sur le sol.
En constituant des des petits dômes de compost, les vers vont s’enfouir dans la partie inférieure des dômes et passer sous le bac (par les trous). Il suffit alors de collecter les vers sur la bâche ou le papier journal.
Il ne faudra pas laisser trop longtemps le bac à la lumière du jour sinon les vers vont tous s’enfuir et il n’en restera plus beaucoup dans votre bac, mais si vous le faite au moment de la collecte du compost du dernier bac, cette méthode est très efficace.

Capturer des vers “sauvages” dans la nature :

Exemple de piège à vers par Dominique :

Etape 1 :

Prenez un seau ou un récipient quelconque de préférence étanche et assez grand.

Etape 2 :

Remplissez le d’épluchures ou de matières compostables, ajoutez éventuellement quelques bouts de cartons, tassez bien, imbibez d’eau au maximum.

Etape 3 :

Dans un endroit où vous savez qu’il y a des vers, par exemple sous bois, proximité d’un composteur extérieur, …
Retournez le seau d’un coup sec pour bien tasser les matières compostables.

Etape 4 :

Au bout d’une quinzaine de jours, soulevez rapidement le seau, capturez rapidement vos vers avant qu’ils ne s’échappent. Si il ne sont pas assez nombreux, prenez déja ceux là et retournez à nouveau le seau puis revenez dans une semaine ou deux.

Dans quel contenant donner les vers ?

Généralement, les vers que vous allez donner vont très vite trouver un nouveau logement. Le contenant ne servira donc qu’au transport. Il peut donc s’agir d’une boite, d’un sac plastique.

Il est important de donner en plus des vers, du compost issus des différents étages de votre lombricomposteurs: vous donnerez ainsi tous les types d’organismes utilses qui pourront ensemencer un nouveau lombricomposteur.

Mon contenant préféré est l’enveloppe en papier journal (vous enveloppez les vers dans 2-3 couches de papier journal). Cela présente l’avantage de pouvoir être directement recyclé dans le nouveau lombricomposteur.

15 Commentaires

  1. Je met toujours un petit sceau qui pourra toujours servir dans cuisine comme contenant des déchet avant de les mettre dans le lombric

    Réponse
  2. Je cherche des vers pour lombri composteur
    Je demeure sur la rive sud de Montréal (Chambly)
    Me contacter pour un donneur
    Merci énormément

    Réponse
    • David REGNIER GARNELO

      Bonjour,
      Pour trouver un donateur, rendez-vous sur la carte (https://plus2vers.fr/carte) et cherchez là où vous voulez !
      Il y a peu de donateurs au Québec, pour le moment…

  3. Bonjour
    Sa fait 4 mois que j’ai commencé mon lombricompost et j’en suis à mon 2eme bac le premier est plein ce tase en peu mais les verre remonte au 2eme mon composte je peu déjà le récupère après 4 mois il m’a l’air bien ?
    Je précaire l’utilise tous de suite que en hiver.
    Ai ce bien judicieux?
    Patrick

    Réponse
    • David REGNIER GARNELO

      Bonjour,
      Vous pouvez utiliser le lombricompost quand vous voulez à partir du 4ème mois. Il doit normalement est totalement transformé.
      Au pire si il reste quelques morceaux difficiles à composter (pelures de pomme de terre par exemple), vous pouvez les remettre dans le bac du dessus si vous voulez. Vous pouvez aussi les laisser avec le lombricomposte.

  4. Je viens de démarrer un lombricomposteur mais je n’ai pas assez de vers. Quelqu’un pourrait il m’en donner, je suis domiciliée en centre bretagne à côté de Rostrenen.
    merci
    annie

    Réponse
    • David REGNIER GARNELO

      Bonjour,
      Pour trouver un donateur de vers et le contacter, rendez-vous sur la carte de Plus2vers : https://plus2vers.fr/carte !
      Il suffit de remplir le formulaire disponible en cliquant sur un pointeur pour que le donateur reçoive directement un message !

  5. Bonjour
    Pour le transport je garde tous contenants divers comme fromage blanc, boite de glace… Une bonne occasion de recyclage. Je garde et récupère aussi les bouteilles d’eau 50cl pour donner le jus des vers à mes amis.

    Réponse
  6. Bonjour,
    Juste pour votre information. J’ai une certaine expérience du lombricompostage, plus de 15 ans, à vrai dire, et pour cause: je suis formateur des guides et maîtres composteurs en Belgique et le lombricompostage fait partie du cursus. J’ai donc testé pas mal de modèles commerciaux, mais j’ai commencé avec des bacs empilables. Néanmoins, sans vouloir en faire de la publicité, c’est quand même la Worm-café qui est la plus aboutie pour une grande capacité, à quelques détails près comme p.ex. qu’elle ne possède pas de roulettes. Je l’ai donc placée sur un plateau à roulettes.
    Voici la manière dont j’extrais les vers si la demande de vers coïncide avec l’enlèvement du compost du bac du bas :
    Je place le bac du bas tout au-dessus, c?-à-d. sur les déchets frais, quand il y a une bonne lumière, au soleil si possible. Les vers s’enterrent. Après 10 min., je peux racler les 2 premiers cm de compost. Les vers proches de la surface s’enterrent à nouveau. Je répète l’opération autant de fois que nécessaire jusqu’à ce que les vers s’accumulent au fond du bac. Certains passent directement dans le bac du dessous, mais ce n’est pas grave. Il suffit alors de récupérer ceux qui restent dans le bac du dessus et il y en a généralement suffisamment.
    Une année, je croyais qu’il n’y aurait plus de vers dans le bac du bas. En tout cas, je n’en voyais plus. Je me suis mis à extraire les derniers vers selon la méthode des dômes. Finalement, il en restait quand même plus de 600 !

    Réponse
    • David RG

      Bonjour Vincent,
      En ce qui concerne le Worm Café, c’est clairement celui qui a la plus grande capacité (pour les modèles de lombricomposteurs individuels du commerce). Les roulettes ne sont pas pour moi obligatoires, on peut en effet le placer sur un plateau à roulette si besoin. Pour moi, la priorité des critères à prendre en compte : capacité, aération (peu de différence entre les lc),facilité de manipulation (hauteur, récolte du jus, …), esthétique… Mais ce sont mes critères perso ! Donc mes préférés sont City-Worm et Worm Café (ce n’est que mon avis).

      Pour la récolte, j’utilise moi aussi la même méthode pour séparer un maximum de vers du compost lors d’un vidage de bac. C’est très pratique. D’ailleurs, lorsque je vide un bac pour le remettre au dessus des autres pour le redémarrer, je ne le vide pas entièrement, comme ça, une partie de l’écosystème est déjà présent pour recoloniser le milieu !

  7. Bonjour,

    j’ai acheté un lombricomposteur (marque Lombribox) il y a 4 mois et demi, et je suis très content de m’être lancé dans cette démarche écologique !J’essaie de convaincre mon entourage 🙂
    Comme le deuxième bac est quasiment rempli,j’ai inspecté méticuleusement le contenu du 1er pour voir si je pouvais récolter le compost. Cela semble ok. Dans la foulée, j’ai également examiné le bac supérieur et le HIC est que je n’ai pas vu un seul ver….
    Pourtant je récolte très régulièrement du liquide, et la décomposition semble bien se passer…
    Mes vers peuvent-ils être tous morts cet été ? Que se serait-il passé ? Il me semble aussi avoir une importante colonisation par des mouches/moucherons bizarroïdes….
    Je souhaiterais donc
    1.remettre des vers
    2.ajouter un troisième bac. Est ce possible ?
    Merci beaucoup 🙂

    Réponse
    • David RG

      Bonjour Vincent,
      4 mois et demi, vous êtes encore dans la phase de démarrage. Si vous en êtes arrivé au 2ème plateau rempli, c’est peu être un peu rapide (tout dépend aussi de la quantité de vers introduite au départ..).
      Dans un premier temps, arrêtez de les nourrir un peu (ou ralentissez).
      Au bout de 4 mois et demi, le compost peut être récolté, mais vous pouvez encore attendre un peu si vous le souhaitez.
      Il est préférable d’attendre que le bac avec les déchets frais soit déjà bien colonisé par les vers et autres organismes avant d’en ajouter un autre par dessus.
      Dans votre cas, cela indique un apport trop important de nourriture ou un lombricomposteur trop petit. Le lombribox a une capacité restreinte. Il faut parfois y ajouter des rehausseurs de bacs pour augmenter le volume.

      La production de thé de vers est signe d’une humidité importante dans le lombricomposteur. Ajouter plus de carton (minimum le même volume de carton que de déchets).

      SI vous voyez des vers dans le bac du bas, c’est qu’ils ne sont pas tous morts… A vous d’aller explorer ! L’ajout de vers à ce stade peut être utile en effet. (pour contacter un donateur : se rendre sur la carte)

  8. Bonjour,
    Mes petits hôtes sont tous partis ou morts (?)
    Cherche donateur pour repeuplement 🙂
    Région Caen (France)
    Merci.
    Nicolas

    Réponse
    • David RG

      Bonjour Nicolas,
      Pour trouver un donateur de vers, allez sur la carte : https://plus2vers.fr/carte

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Shares
Share This